Aristocrates du dividende : Outil de suivi du portefeuille

Aristocrates du dividende : Outil de suivi du portefeuille

Bonjour à tous,

Je vous présente à présent le nouveau tableau de bord que je vais utiliser pour mon suivi.

Mon idée comme pour celui de suivi des allocations d’actif est de se concentrer sur la méthode et la progression plutôt que sur le contexte de la période en cours.

J’ai donc essayé de créer un tableau positif, dans le sens ou il présente les données davantage en terme d’évolution et surtout en terme de bénéfices liés aux dividendes.
Mais ce tableau de bord doit aussi me permettre de surveiller que tout fonctionne correctement et doit m’alerter en cas de problème.
C’est pourquoi il y a également des éléments de suivi qui me permettront d’intervenir si je constate trop d’écart par rapport à mes objectifs.

 

Voici donc à quoi ressemble le tableau de bord  :

Tout d’abord les graphiques (1) (2) et (3) présente les données d’évolution du portefeuille au fil des années.
Si tout se passe bien, ces trois graphiques doivent être en progression.
Le graphique (1) affiche l’évolution du portefeuille sur une base 100 (Donc en prenant en compte les apports et les retraits de cash).

Le tableau (2) représente l’augmentation du capital réel c’est à dire la valorisation de tous les actifs. Les apports contribuent à l’augmentation du capital alors que le graphique (1) va plutôt mesurer la performance du portefeuille.

Enfin le tableau (3) affiche le total perçu des dividendes chaque année.
Si tout se passe bien il doit également augmenter au fil du temps.

Les données affichées en (4) sont un résumé du portefeuille.
Ce sont plutôt des données brutes (Valorisation, apport, liquidité, rendement sur capital etc..)

Les informations que je vais particulièrement suivre sont les données affichées sur les points (5) (6) et (7)

Tout d’abord, le graphique (5) affiche le montant cumulé mensuel du dividende. 
C’est un élément qui me semble important car il participe à garder un état d’esprit positif sur le portefeuille.

En effet, ce graphe va progresser quelque soit les circonstances, même en cas de crise majeure comme celle du COVID.
Ce visuel rappelle que l’essentiel de la stratégie est de percevoir des dividendes en faisant autant que possible abstraction de la valorisation du portefeuille.
L’avoir constamment en visuel permet de se rassurer en ce disant que la rente progresse.

Les données en (6) sont un peu plus liés à la performance du portefeuille et devrait permettre de se situer par rapports aux indicateurs de référence que sont le Cw8 et le Cac40 depuis le début de l’année.

Le but n’est pas forcément de battre ces indices mais plutôt de savoir si l’écart est « normal » ou non.

Actuellement, la structure du portefeuille fait que ce dernier surperforme le Cw8 et le Cac pendant les périodes de baisse des marchés.
A l’inverse, les deux indices sont plus performants lors des phases de rallye.
J’utilise ces informations pour savoir si je dois passer dans une phase de sur-investissement du portefeuille ou on contraire si je conserve uniquement l’investissement progressif mensuel.
Lorsque le portefeuille bat les indices, c’est que nous sommes dans une période de crise. J’aurais donc tendance à augmenter mon investissement pour profiter de la faiblesse du marché.

Dans cette partie (6), je vais également afficher le montant des dividendes par rapport à l’année dernière sur la même période.
Encore une fois, si tout se passe comme prévu, le montant doit être supérieur à celui de l’année précédente car nous investissons dans des actions qui augmentent régulièrement leur dividende et ajoutons chaque année de nouvelles liquidités sur ces sociétés de rendement.
Si le dividende ne progresse pas comme prévu, c’est peut être que j’ai loupé quelque chose (mauvais choix d’allocation ou coupure du dividende d’une entreprise !?).

Il convient donc d’analyser cette information plus en détail et éventuellement prendre des décisions pour maintenir cet objectif de progression des dividendes.

Enfin la donnée (7) est un autre aspect positif du tableau de bord.

Il indique le pourcentage des dividendes perçus sur l’apport total.
La encore, au fil du temps, cet indicateur doit progresser et représenter une part de plus en plus importante du portefeuille.
Lorsqu’il arrivera à 100 %, cela signifiera que l’on aura touché autant en dividende que ce que l’on aura apporté dans le portefeuille.

Autrement dit, on pourra donc considérer que les dividendes ont remboursé l’apport.

Pour conclure et résumer l’objectif du tableau de bord, ce dernier devrait me permettre suivre attentivement l’évolution du portefeuille, mais également d’être alerté lorsque les choses ne tournent pas rond.

Il conviendra alors de se pencher sur la situation et éventuellement de prendre des décisions pour essayer de rectifier le comportement global du portefeuille.

Bonne journée à tous.

You need to add a widget, row, or prebuilt layout before you’ll see anything here. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *