Aristocrates du dividende : Bilan Hebdomadaire Semaine 08/2019

Aristocrates du dividende : Bilan Hebdomadaire Semaine 08/2019

Bonjour,

Je me suis fixé l’objectif de publier un article par semaine pour affiner ma méthodologie mais depuis que j’ai opté pour l’investissement progressif, force est de constater qu’il n’y a pas toujours grand chose à dire sur l’évolution du portefeuille.
Cette méthode a pour conséquence de ne pas apporter une forte dose d’adrénaline au quotidien !

Si je résume le principe, j’investi 50 % d’une somme fixé à l’avance sur l’action de mon portefeuille offrant le meilleur rendement et les 50 autres % sur un ETF monde ou sur l’assurance vie.

Avant de mettre en place cette nouvelle façon de procéder, il m’arrivait de faire des arbitrages à n’importe quel moment du mois en fonction de mes ressentis sur les marchés.

A présent, je dois contenir ces envies d’intervenir et avoir la discipline d’attendre la fin du mois pour faire mes opérations.

C’est sans doute une bonne chose car cela permet de prendre des décisions à froid et ne pas se laisser envahir par ses émotions mais d’un autre côté, cela donne un sentiment de frustration car j’ai l’impression de louper certaines opportunités.

Par exemple, cela faisait plusieurs mois que je voulais renforcer ma ligne Michelin mais mon « plan » ne me permettait pas de le faire car ce n’était pas la ligne qui offrait le meilleur rendement du moment.

J’ai donc attendu et Michelin a fini par prendre 13 % en une journée suite à des relèvements de recommandation.

Maintenant, je me dis que l’inverse aurait pu également arriver à savoir que je me renforce et que le titre chute de 10 % sur l’annonce d’un profit Warning.

Ce cas de figure me parait assez révélateur de la difficulté à suivre une stratégie et de s’y tenir.
C’est probablement le risque le plus élevé pour un investisseur : garder son sang froid et ne pas déroger à sa méthode quelque soit les circonstances.

Heureusement, j’ai un métier qui me prends beaucoup de temps et comme je suis loin d’être rentier, je dois continuer à travailler dur pour subvenir à mes besoins 🙂

Mais quand ce jour arrivera (je veux dire devenir rentier !), l’exercice sera encore plus difficile car la tentation de regarder les cours chaque jour et d’intervenir sur les marchés sera encore plus grande.

Je trouve que c’est un des risque majeur à prendre en compte dans la méthode : trouver d’autres occupations pour ne pas être enclin à prendre des décisions à chaud sur le marché.

A méditer … (en tout cas pour moi).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *