Aristocrates du dividende : Bilan Annuel 2018

Aristocrates du dividende : Bilan Annuel 2018

Bonjour et bonne année à tous,

Nous sommes déjà en 2019 et il est temps de faire le bilan de l’année 2018.

Globalement, les résultats ne sont pas glorieux mais si l’on compare aux indices de référence, cela n’est pas si catastrophique.

Image_003

Par rapport au tableau de suivi mis en place sur Google, la performance globale termine à -0,5 % sur 6 mois.

En comparaison, le CAC40 fait -10,55 % sur la même période et -4,03 % pour le DJIA.

Image_002

Je rappelle également que l’objectif du portefeuille est de créer un rendement de 6 % sur le capital investi et que la performance du portefeuille reste secondaire.

Je pars du principe que les sociétés dans lesquelles j’investi sont solides et verseront un dividende croissant dans les années à venir.

La baisse de ces actions est donc une opportunité et une source de joie (bon, la j’exagère un peu :)).

Disons plutôt que la baisse passagère de la bourse doit être perçue comme un moyen de renforcer les titres qui ont le plus baissé.

Nous pouvons facilement aujourd’hui placer notre argent dans des titres comme Total ou Michelin en obtenant des rendements de 4 à 5 %.

Il faut donc investir à contre courant ce qui n’est pas forcément une démarche naturelle mais comme j’ai confiance dans ma stratégie, je vais continuer d’alimenter le portefeuille et faire de l’investissement progressif en plaçant les liquidités sur les actions offrant le meilleur rendement.

Pour 2019, je vais également continuer d’arbitrer le portefeuille et ne conserver que des titres à dividendes croissants.
Je vais également systématiser l’achat de mes titres une fois à chaque changement de mois.

Cela m’évitera de passer beaucoup de temps à lire les courbes et faire autre chose que de chercher la perle rare (voir l’article précédent sur le taux de réussite du portefeuille trading).

L’argent sera placé sur la ligne offrant le meilleur rendement, à partir du moment ou elle est sous évaluée dans mon portefeuille (c’est à dire qu’elle représente moins de 1,5 % du portefeuille.

La somme investie sera toujours la même : 500 euros répartis pour moitié sur les aristocrates du dividende, l’autre moitié en fonds Euros ou unité de compte.

Après avoir lu l’excellent livre Epargnant 3.0 et suite à une réflexion sur l’utilité de faire du trading, je vais probablement abandonner la poche « Trading » du portefeuille au profit d’une autre poche : La poche « Lazy ».

Je vous expliquerai dans le prochains articles pourquoi je change d’orientation (il ne s’agit pas d’un saut d’humeur ou d’un caprice mais d’une véritable volonté de modifier ma manière de gérer mon portefeuille).

En conclusion, 2019 sera l’année de la simplification de ma méthode pour essayer de gagner du temps libre tout en rendant le portefeuille plus efficace.

Voici en ce début d’année le bilan chiffré du portefeuille :

Portefeuille aristocrates du dividende PEA

Les lignes en roses sont les lignes qui vont disparaître (Trading et Légacy) dans l’année.

Image_004

Portefeuille aristocrates du dividende CT

Les lignes en roses sont les lignes qui vont disparaître (Trading et Légacy) dans l’année.

Image_006

Dividendes perçus en décembre

85,88 euros de dividendes perçu ce mois ci

Image086

 

Assurance vie

Magnifique performance des fonds UC !

Image_001

Une réaction au sujet de « Aristocrates du dividende : Bilan Annuel 2018 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *