Aristocrates du dividende : le principe du screener (Partie 2)

Aristocrates du dividende : le principe du screener (Partie 2)

Bonjour,
Je viens de terminer la première partie de mon screener.
Il ne contient que les éléments liés au dividende.
Le total des points est donc sur 10

Pour rappel, voici le détail de distribution des points :
Dividendes = 10 points

Critère 1 : Rendement
(Le rendement doit être le plus intéressant possible)
Dividende > 3 % => 2 Points
Dividende > 1,5 % => 1 Point
Autre = 0 point

Critère 2 : % d’augmentation du dividende sur 10 ans
(Plus les dividendes augmentent, mieux c’est)
Augmentation > 15 % => 2 Points
Augmentation > 5 % => 1 Point
Autre => 0 point

Critère 3 : Nombre de baisse de dividende sur 10 ans
(Idéalement, la société n’a jamais baissé ses dividendes sur 10 ans mais cela peut une arriver fois pour mieux repartir)
Nombre = 0 => 2 Points
Nombre = 1 => 1 Point
Nombre > 1 => 0 point

Critère 4 : Nombre de versements sur 10 ans
(On accepte pas de coupure du dividende)
Nombre = 10 => 2 Points
Autre = -11 (éliminatoire)

Critère 5 : Taux de distribution du dividende
(La société doit verser des dividendes mais doit garder aussi de la trésorerie pour continuer de progresser)
Taux de distribution < 50 % => 2 Points
Taux de distribution < 75 % => 1 Point
Taux de distribution > 75 % => 0 point

Voici le résultat que cela donne pour quelques valeurs françaises



Air liquide : 9 points sur 10

Bic : 9 points sur 10

et enfin Stef : 10 points sur 10

On notera qu’à nombre de points identiques, Air liquide et Bic n’ont pas la même répartition.
Avec un point en moins pour rendement faible, Air liquide parait plus solide que Bic qui perd un point pour pour taux de distribution trop élevé.
L’idée de l’indicateur est bien détecter les risques.
Un indicateur sur 5 moins performant n’est pas un signal d’alerte, mais la combinaison de plusieurs indicateurs négatifs pourraient être un signal négatif (surtout lorsque j’aurais intégré les ratios financiers dans le screener).
Dans tous les cas, il conviendra, en cas d’alerte, d’analyser en détail les points qui posent problème.

Je continuerai prochainement sur les ratios financiers qui feront partie de la seconde moitié de la « note ».

Bonne fin de journée.

2 réactions au sujet de « Aristocrates du dividende : le principe du screener (Partie 2) »

    1. Bonjour Jean-Paul,
      Merci pour votre commentaire.
      C’est grâce à des messages tels que le votre que je reste motivé pour faire vivre le site.

      Bonne fêtes de noël et bonne fêtes de fin d’année.
      Cordialement
      Yvan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *